Anesthésie pour intervention dentaire

For parents, caregivers, health care providers, and teachers, concerns and questions often arise regarding the care and well-being of individuals with syndrome de Cornelia de Lange (CdLS). 

Notre fils de sept ans a besoin de faire soigner une carie mais il est très non-coopératif au cabinet dentaire. Existe-t-il une anesthésie qui pourrait l’aider ? Je n’aime pas le mettre dans une situation aussi traumatisante et je déteste l’idée de lui faire subir une anesthésie générale, mais nous l’envisageons. Un conseil?

Answer of our experts

Il est très courant pour les enfants d’être impatients et même craintifs dans l’environnement dentaire. Nos enfants avec SCDL présentent des barrières supplémentaires à pouvoir subir des procédures dentaires courantes et donc il est impératif qu’une certaine forme de sédation ou d’anesthésie soit utilisée.
Si le dentiste peut aisément accéder à la dent cariée, c’est-à-dire si la dent est près du devant de la bouche, alors un sédatif léger peut faire l’affaire. Comme dentiste pédiatre, nous sommes formés en sédation consciente. Si vous avez besoin d’une référence dans votre secteur, svp faites-nous le savoir.
Le dentiste pédiatre pourrait employer le protoxyde d’azote (gaz hilarant) ou une combinaison de gaz hilarant et un sédatif oral: Hydroxyne (calmant) ou Mepridine (analgésique). Chacun à sa préférence, mais tous font la même chose — ils enlèvent l’anxiété et le traitement est accepté par un enfant qui est calme.
Cette approche conservatrice – sédation consciente – n’endort pas l’enfant et ne fonctionne pas toujours. Cela peut être suffisant pour atteindre le niveau de contrôle et de coopération dont le dentiste a besoin pour soigner la carie sans risque et efficacement. Si un niveau plus élevé de sédation est nécessaire, il faudra faire venir un anesthésiste au cabinet dentaire et faire une sédation intraveineuse. C’est un moyen sûr et efficace dans un environnement approprié, avec du personnel bien expérimenté, prenant en considération d’autres problèmes médicaux que l’enfant pourrait avoir. Par exemple, des problèmes de cœur ou de poumons pourraient laisser entendre que le patient ne serait pas apte pour une quelconque situation de sédation et que le bloc opératoire à l’hôpital serait le meilleur environnement pour le soigner.
Malheureusement, il y a quelques précautions à prendre en compte en essayant d’aider des enfants à accepter les traitements dentaires qui doivent être faits. N’ayez pas peur de l’anesthésie générale. C’est, bien souvent, l’approche la plus sûre. L’enfant est intubé et l’anesthésiste respire pour lui, le surveillant dans un environnement sûr. Si c’est votre dernier recours, il n’est pas le plus mauvais. En premier, je suggérerais que le docteur essaie des approches plus conservatrices. Si c’est totalement un échec, alors l’anesthésie générale serait indiquée.
Réponse 2 : La sédation consciente ou l’anesthésie générale devrait être bonne, mais je recommanderais fortement de la faire avec un anesthésiste pédiatrique. Essayer de combiner d’autres interventions en même temps (si les injections de Botox nécessitent une anesthésie, faites les simultanément). Le remplissage de la dent, les rayons X et les mastics devraient être fait tout en même temps.

Legal Disclaimer:  Please take note that the Ask the Expert service is comprised of volunteer professionals in various areas of focus. Answers are not considered a medical, behavioral, or educational consultation. Ask the Expert is not a substitute for the care and attention your child’s personal physician, psychologist, educational consultant, or social worker can deliver.

check-mark-circle.svg Approved by Scientific Advisory Committee

Answer is checked and valid for

country flag FRANCE

Do you have a question you would like to ask?

Ask a Question

Need Immediate Help or Support? Contact us: vereniging Cornelia de Lange syndroom

About the website contents

All of the information contained within these questions and answers is for education purposes only. The place to get specific medical advice, diagnoses, and treatment is your doctor. Use of this site is strictly at your own risk. If you find something that you think needs correction or clarification, please let us know, contact see below.